Faire respecter la loi pour un habitat digne

Quand le logement est dégradé, impropre à être habité, c’est une atteinte manifeste à la sécurité des occupants et des biens.


© Americo Mariano

Les constructions sauvages et sans permis, l’irrespect des règles d’urbanisme constituent une cible prioritaire d’action de la municipalité. Engagée dans combat permanent, la Ville agit résolument contre les marchands de sommeil et les occupations illégales de toute nature.

Une réaction immédiate face aux campements illicites

Le démantèlement, le déblaiement et la sécurisation de plusieurs campements de roms ont été engagés depuis plus d’un an. Implantées sans autorisation, des populations de transit qui ne respectaient pas la loi, venaient perturber la vie des concitoyens et contribuaient au développement de la délinquance. A chaque tentative d’installation illicite, la Ville a réagi immédiatement. Appuyée par les services de l’Etat, elle a mobilisé tous les moyens pour détruire les abris de fortune et préserver le cadre de vie des Blancs-Mesnilois.

Lutte sans répit contre les logements insalubres et indignes

Locaux sans ventilation ni aération, humidité persistante, pavillons divisés sans autorisation… Ce phénomène empoisonne la vie de la Ville. Pour y faire face, la municipalité a créé un service de lutte contre l’insalubrité et l’habitat indigne. Une équipe de trois agents se charge de repérer toutes les constructions sans permis, les logements indignes, les squats… Tous les moyens sont mis en œuvre, y compris juridictionnel, pour que les règles soient respectées.

Contact
Service municipal de lutte contre l’insalubrité et l’habitat indigne
01 45 91 70 70

Hôtel de ville
1 Place Gabriel Péri
BP 10076
93156 Le Blanc-Mesnil Cedex
Tél. 01 45 91 70 70
Fax : 01 45 91 71 10

Mairie annexe
2 bis, avenue Jean Jaurès
93150 Le Blanc-Mesnil
État civil, affaires générales, éducation, accueil, assistantes sociales, écrivains publics.

Lundi - vendredi : 8h30 - 17h15
Samedi : 9h00 - 11h45